Surélever les talons sur le squat ?!

Encore de nos jours, plusieurs personnes pensent que le genou ne doit pas dépasser le bout de notre pied lors du squat. Il est plus important de savoir que vous risquez plus d’avoir des blessures, si vous ne le faites pas. Un enfant de 2 ans peut faire un squat en position parfaite sans même se le faire expliquer. La raison est simple, la flexibilité est parfaite et le mouvement est un mouvement naturel et facile d’exécution (malgré toutes les mauvaises exécutions du squat dans les gyms de nos jours.)

Est-ce bien de surélever le talon légèrement lors de l’exécution du squat? Il faut savoir que bio-mécaniquement, le fait de surélever le talon permet de garder le pied complètement au sol, change l’angle pelvien et permet d’avancer les genoux vers l’avant de façon optimale.

Cela permet de compenser lors d’un manque de flexibilité ou encore d’une faiblesse musculaire. Il y a également l’aspect de longueur de fémur par rapport à votre grandeur qui peut jouer un rôle important. Cela peut-être de façon temporaire (en attendant de prendre de la flexibilité) ou  tout simplement pour accentuer la tension dans le quadriceps et le VMO. Les haltérophiles et les powerlifters utilisent des souliers avec les talons déjà surélevés afin de régler ce problème et avoir un angle de force adapté.

Lors de ma pratique avec mes clients, nous pouvons régler beaucoup de problèmes et ainsi améliorer temporairement ou à long terme selon l’objectif. Nous pouvons l’utiliser comme une option dans notre travail, mais pas nécessairement comme une solution. Travaillez sur votre flexibilité à séquence de 3 fois par semaine dans le but d’aller chercher votre mouvement complet, sans avoir besoin de les soulever toujours.  Faites le test vous-même pendant votre entrainement quotidien, placez des poids de 10lbs au sol et surélevez vos talons pour voir la sensation dans votre mouvement.